AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Emrik — all I needed was another day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
creature - frozen admin

avatar
◆ Minutes : 36
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 21 bougies, dont certaines qu'il n'a jamais failli souffler.
◆ Métier : Étudiant dans une école de danse

◆ Dispo RP : Libre comme l'air et c'est ça qui est bon

◆ Avatar : Troye Sivan
◆ DC : Luke, le militaire, et d'autres qui arrivent
◆ Crédits : jenesaisplus

Sujet: Emrik — all I needed was another day — Mer 20 Sep 2017 - 21:37

Emrik Svensson


âge ◆ 21 bougies, dont certaines qu'il n'a jamais failli souffler. Sa naissance est estimée au 3 mars 1996.
nationalité ◆ Né en Suède, il ne supportait plus les rues de sa propre ville, l'air pesant de l'hiver qui n'avait jamais de fin.  
en ville depuis ◆ Huit mois ; il renaît.
métier ◆ Étudiant

situation matrimoniale ◆ Il lui faudra bientôt les doigts de deux mains pour compter le nombre d'années passées auprès de Noah. La pensée le fait sourire.
orientation sexuelle ◆ Il n'y avait jamais vraiment réfléchi, et quand il en prit enfin conscience, les épaules larges de Noah étaient déjà là pour confirmer ses doutes.

groupe ◆ Creature
avatar ◆ Troye Sivan
le temps ◆ Il en a forcément entendu parler, peu de temps après avoir emménagé à Vejle. Ce n'est pourtant pas quelque chose qui l'inquiète, il n'y prête clairement pas attention. Il a déjà fréquenté les hôpitaux suffisamment pour savoir à quoi ressemble le pire, alors l'idée d'arrêter de vieillir ne l'angoisse pas plus que ça ; au contraire. Pour l'instant, Emrik est en ville depuis trop peu de temps pour avoir conscience qu'il fait déjà partie de ceux qui ne verront jamais naître de rides sur leur peau intacte.

caractère ◆ Ce qui marque le plus chez Emrik, c'est le nombre de mots qu'il est capable de débiter à la minute. Vrai moulin à paroles, c'est à se demander s'il s'arrête parfois, ou s'il continue même dans son sommeil - seul Noah a la réponse à cette question. Extraverti, n'ayant quasiment honte de rien, Emrik ne craint jamais d'être au centre de l'attention ; c'est même sans doute ce qui l'angoisse le plus. Ne pas être vu, ni entendu, être mis de côté. Une faiblesse qu'il porte depuis le premier jour, depuis que ses parents l'ont abandonné et qu'il a fallu faire son bout de chemin seul, sans véritable repère. Emrik est jaloux de tout et de tout le monde, sans arrêt à regarder dans l'assiette de son voisin. Têtu, il n'y a guère que Noah pour lui faire entendre raison - et encore, quand il s'agit de trouver une bonne raison pour que personne ne le prive de son pot de Nutella, Emrik peut aller très loin. Le maquillage et les robes ou autres tenues jugées "féminines" font partie intégrante de sa garde-robe et quand il n'est pas en train de s'occuper de lui, ce sont ses amies qu'il aime coiffer, maquiller et relooker.


meet the player
pseudo et âge ◆ potterbird, un certain âge

code du règlement ◆ mon passage préféré du règlement  hihi
déjà un compte ? ◆ trente-douze
où avez-vous connu le forum ? ◆ dans mon sac à main

un commentaire ? ◆ ce petit emrik m'avait manqué  zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t7-emrik-all-i-needed-was-another-day#9 http://signofthetimes.forumactif.com/t7-emrik-all-i-needed-was-another-day#9
creature - frozen admin

avatar
◆ Minutes : 36
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 21 bougies, dont certaines qu'il n'a jamais failli souffler.
◆ Métier : Étudiant dans une école de danse

◆ Dispo RP : Libre comme l'air et c'est ça qui est bon

◆ Avatar : Troye Sivan
◆ DC : Luke, le militaire, et d'autres qui arrivent
◆ Crédits : jenesaisplus

Sujet: Re: Emrik — all I needed was another day — Mer 20 Sep 2017 - 22:03


all i needed was the love you gave
and all i ever knew, only you

chapitre 1 ◆ Il était arrivé là par hasard. À peine vêtu. C'était l'hiver suédois qui l'habillait, qui lui teintait les lèvres et lui givrait les entrailles. Ses pas l'avaient guidé jusque devant cette demeure, maison paisible où il avait déjà gaspillé de précieuses minutes à observer l'unique habitant qui la peuplait. Des poignées de secondes perdues mais qu'il ne regrettait pas, qu'il ne regretterait jamais. Il avait observé l'homme, allongé sur le sol de son salon, absorbé par un récit particulièrement volumineux ; à se demander qui de l'homme ou du bouquin était en train de dévorer l'autre. Emrik l'avait envié, se mordant la lèvre inférieure où les flocons ne fondaient même plus, où ils avaient perdu leur goût divin. Parfois, il se demandait si on pouvait encore le voir, si on l'entendait. Sans doute pas. Il n'y avait bien que le vent et la neige pour témoigner encore de sa présence. Alors il avait envié la tiédeur, le toit, la vapeur d'un thé à l'heure où le soleil s'était déjà éteint. Il avait envié les lignes, les pages noircies de lettres et de phrases quand il ne lui restait que son prénom. Le gamin n'était pas resté suffisamment longtemps sur les bancs de l'école, voguant d'une rue à l'autre, de famille en famille, fuyant sans cesse au coeur de la nuit pour essayer de retrouver ceux qui l'avaient vu naître mais qui avait préféré le remettre entre les mains du hasard. Son jeune âge en avait alerté plus d'un alors qu'il restait assis à l'entrée des supermarchés, qu'il rodait sans cesse dans les mêmes parcs. On le refilait aux services sociaux tous les deux mois en moyenne, et la famille suivante ne parvenait toujours pas à le retenir. Et ainsi de suite, jusqu'à ce soir-là, ce soir de Novembre.

Ou bien était-ce Décembre ?

Emrik ne savait plus trop. Les cachets l'endormaient, il n'arrivait plus à rester éveillé suffisamment longtemps pour y réfléchir. Dans les yeux de Noah pourtant, dans les traits de son visage, dans la tiédeur de sa paume, Emrik avait pu lire que ce n'était pas si lointain que ça ; et à la fois tellement vague déjà. Plus il fermait les yeux, et plus il se sentait disparaître, exactement comme ce soir de Novembre, ou de Décembre, où il s'était allongé sur le pas de la porte de Noah l'espace d'un instant, le temps de reprendre son souffle, de se laisser bercer par le vent. Peu importe où il se réveillerait cette fois-ci ; Noah le retrouverait.

chapitre 2 ◆ Le toit. La vapeur d'un café qu'Emrik inhalait juste pour la beauté du geste. Il ne comprenait toujours pas par quelle miracle Noah parvenait à boire une telle chose ; et ce n'était pas faute d'avoir essayé. Pour rendre le tout plus digeste, il avait même osé mettre deux cuillerées de Nutella au fond de sa tasse, avant de se rendre compte de sa propre bêtise. Les livres, les pages noircies de lignes qu'il ne redoutait plus. Il n'avait plus besoin de suivre les phrases du doigt pour mieux les comprendre, le tout étant maintenant devenu naturel ; banal. Aussi banal que la tiédeur de ses draps chaque matin, du corps de Noah contre le sien, ses lèvres dans son cou. Un luxe qui se voulait pourtant d'une banalité déconcertante. Un petit coin de paradis après l'enfer qu'il avait traversé, loin des murs blancs de l'hôpital et des rues glacées. Ici, tout s'arrêtait ; une autre vie commençait enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t7-emrik-all-i-needed-was-another-day#9 http://signofthetimes.forumactif.com/t7-emrik-all-i-needed-was-another-day#9
 
Emrik — all I needed was another day
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan
» We needed to talk, sister ! - Lexie & Alex.
» I guess he... needed to talk ? [DAMON SALVATORE]
» PRIAM - What? The boy needed a big hug from my wrist
» i needed you. (oron)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sign Of The Times :: Countdown :: Registre :: Habitants de Vejle-