AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 the lucky ones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sweet - older by the minute

avatar
◆ Minutes : 6
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 30 ans
◆ Métier : Maman à temps plein, enceinte de 6 mois; restauratrice d'oeuvres d'arts à ses heures perdues

◆ Dispo RP : Disponible : 1/2, Luke

◆ Avatar : Kirsten Dunst
◆ DC : Noah, le grand blond; Grace, la tornade brune & Len', l'accro aux chiffres
◆ Crédits : Lolitaes

Sujet: the lucky ones — Jeu 21 Sep 2017 - 1:07

the lucky ones
septembre 2017


Ce n'était pas la soudaine sensation de froid qui avait réveillé Ava, ni son envie pressante de faire un tour dans la salle de bain... non. Mais bien quelque chose de plus profond, , au niveau de son abdomen. Un mouvement léger et pourtant qu'elle sentait à chaque fois que le bébé se manifestait et bougeait. C'était normal pour un enfant à cette période de la grossesse et c'était autant plus rassurant quand on savait le impressionnant de rendez-vous que la blonde avait eu avec son gynécologue. Aux États unis comme ici d'ailleurs, Ava n'en pouvait secrètement plus des médecins, des avis médicaux et des médicaments mais comme à son habitude, aucun mot, aucun reproche n’était passé par ses lèvres, la blonde bien déterminée à tout faire pour chasser tous les doutes qu'elle avait pu lire sur le visage de Luke lors de sa première visite médicale avec ce dernier présent.

Luke… Ava avait ouvert les paupières lentement, cherchant le brun sous les draps afin d'attraper ses mains à lui et de les poser sur son ventre, pour qu'il calme son fils, lui parle comme il savait si bien le faire et l'aide à se rendormir. Ava avait tout simplement détesté lui annoncer sa grossesse pendant une de leurs nombreuses conversations via webcam interposée, tout comme elle avait eu en horreur le fait de lui montrer son ventre légèrement rebondi de la sorte. La distance avait presque été fatale pour leur couple cette fois-ci et plus que tout, elle avait été nocive pour le bébé, la blonde en était certaine. You should just come home, avait-elle soufflé au téléphone faisant de son mieux pour cacher sa propre peine et offrir un sourire à Luke. Mais les choses étaient rentrées dans l'ordre, elle était venue à lui et le bébé grandissait, devenait chaque jour un peu plus fort, exactement comme son père. Ava ne trouva pas les mains de Luke dans leur lit ni les épaules carrés de ce dernier et elle finit donc par s’extirper lentement des couvertures, sentant le bébé s’agiter face à tant de mouvements. « Oui mon grand, on se lève. »murmura Ava, un léger sourire sur les lèvres. Son premier détour, nécessaire fut vers la salle de bain et la jeune mère se retrouva à fixer sa propre réflexion tandis qu’elle se lavait les mains. Elle avait l’air… fatiguée, il n’y avait pas d'autres mots pour le dire, elle ne s'était pas encore habituée à vive de l'autre coté l'Atlantique, la seule chose positive était son ventre qui grossissait de jour en jour, Ava posa ses deux mains sur ce dernier et elle passa rapidement sa robe de chambre avant de partir à la recherche de Luke.

Elle se perdait encore dans cette grande bâtisse, incapable de vraiment considérer l'endroit comme chez elle, c'était… la propriété de l’armée américaine … comme une partie du coeur de Luke, se dit nerveusement la blonde en descendant les marches qui menaient jusqu'au salon. Le rire inimitable et enjoué d’Emily lui parvint avant toute chose et le sourire d’Ava s’agrandit en entendant les exclamations de sa propre fille, cette dernière de toute évidence dans les bras de Luke. La séparation avait également était dure pour la petite fille, plus d'une fois, elle avait répété à Ava faire de son mieux pour être sage, pour que Papa soit fière d'elle. Ava dans ces moments-là se disait ne pas mériter un être aussi parfait et serrait toujours Emily contre elle, ce soir, elle avait trouvé refuge auprès de son père et Ava pouvait déjà voir la petite fille s'endormir très tard, ou tôt en fonction de la façon de voir les choses. « Maman ! » Emily venait tout juste de l'apercevoir et elle se précipita à ses cotés, les deux mains déjà posées contre le ventre rebondi d'Ava. « ... Et moi qui pensais qu'il était top tôt pou faire quoi que ce soit... » commenta simplement cette dernière, son regard ne s'attarda que quelques secondes sur Emily avant de passer à Luke.

Ava était incapable de lui en vouloir et elle soupçonnait Emily d'être venue réveiller son père, elle avait du mal à se faire à son nouveau train de vie elle aussi, c'était beaucoup de changements en peu de temps. Mais encore une fois, Ava était incapable de se plaindre, elle ne pouvait pas quand sa famille était enfin au complet, elle ne pouvait tout simplement pas. « Le bébé n'arrête pas de s'agiter, je crois qu'il a besoin de son papa et de sa grande soeur. » commenta simplement Ava, histoire de rassurer Emily, qui fixait à présent sa mère comme si elle savait qu'elle allait être grondée. Une légère grimace passa sur le visage d'Ava à ces mots-là, elle adorait être mère mais pas quand le bébé trouvait le moyen de bouger dans une direction qui ne lui convenait pas. « On fait une petite place pour maman et le bébé ?  » demanda la blonde, prête à se laisser tomber sur le canapé et à y rester.

_________________
But you fit me better than my favorite sweater, and I know, That love is mean, and love hurts, But I still remember that day we met in December.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t12-ava-i-fell-in-you-arms-tonight#15 http://signofthetimes.forumactif.com/t60-what-you-gonna-do-now
sweet - older by the minute

avatar
◆ Minutes : 5
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 31 ans
◆ Métier : Travaille pour les Renseignements de l'Armée Américaine

◆ Dispo RP : libre comme l'air

◆ Avatar : Jake Gyllenhaal
◆ DC : Emrik, la drama queen

Sujet: Re: the lucky ones — Jeu 2 Nov 2017 - 14:42

Il s'était habitué au silence. Aussi affreux que cela puisse paraître, il avait appris à ne plus passer la porte de sa propre demeure chaque soir pour saluer sa fiancée et le petit bout de femme qui l'attendait toujours avec une impatience non dissimulée à l'heure du bain - Luke était maître dans l'art de faire des bulles et des vagues dans la baignoire pendant que sa fille faisait claquer ses petites paumes à la surface de l'eau ou qu'elle l'arrosait. Il avait appris à mettre les clés dans la serrure, pousser la porte, poser son attaché-case dans un coin de l'entrée, retirer son manteau pour le pendre dans l'armoire, enlever ses chaussures et... Ne rien dire, ne rien faire à part se diriger vers le réfrigérateur pour mieux s'armer d'une bière et aller s'écraser dans un canapé. Les filles vivaient avec huit heures de retard sur son propre emploi du temps, et quand il rentrait du boulot, Ava et Emily étaient certainement sur le chemin de l'école. Des moments qu'il ne partageait pas, ou simplement en récit, quand ils trouvaient le temps de se parler quelques minutes au téléphone. Sans parler des jours où son téléphone vibrait sur la table basse en verre, brisant le silence insupportable qui régnait dans cette demeure, simplement pour entendre la voix tremblotante d'Emily qui refusait de retourner se coucher sans avoir entendu son père la rassurer, lui promettre qu'il n'y avait pas de monstres dans son placard.

Il s'était habitué au silence et il s'était laissé happé, les mots se faisant de plus en plus rare dans sa bouche, chaque son devenant un effort lorsqu'il savait Ava entourée de médecins et Emily chez ses grands-parents. Il n'avait plus rien à dire, plus rien à répondre à part les mêmes phrases, les mêmes refrains qu'il répétait en boucle pour rassurer sa future femme ; ces couplets plein de mensonges où il lui promettait que tout irait bien, avant qu'elle ne lui demande de rentrer. Le silence reprenait alors ses droits et ses lèvres restaient scellées. Si elle perdait cet enfant, il ne pourrait jamais se le pardonner, et la simple pensée le forçait à se diriger vers la cuisine où il ouvrait une autre bière, seul endroit où il avait le droit de se rendre librement sans que l'armée ne vienne le rappeler à l'ordre. Il n'y avait plus que la liqueur pour l'apaiser, le plongeant dans des sommeils artificiels sur le canapé, dans son bureau, n'importe où mais jamais dans son lit, jamais où il pourrait encore tendre les bras en croyant la sentir dans ses draps pour mieux se réveiller seul. Il avait perdu l'appétit, trainant des heures entières à la salle de sport, faisant de son mieux pour que ses bras restent suffisamment musclés pour qu'il puisse encore protéger le peu qu'il lui restait. Il dormait peu, trop peu pour être encore sain d'esprit, pour ne pas entendre la voix d'Emily qui l'appelait depuis sa chambre, la chambre qu'il avait décoré depuis qu'il était arrivé ici en espérant qu'elle aurait l'occasion de la voir un jour.

En ouvrant les yeux, il réalisa que ce n'était pourtant pas le silence qui lui jouait des tours. Ni les bières qu'il avait bu durant le dîner. La petite main tirait sur la sienne dans l'obscurité. « Papa, j'ai plus sommeil. » Il se frotta les yeux, récupérant doucement le bras qu'il avait prêté à Ava, s'extirpant des draps avec l'impression d'être encore dans un rêve. Un rêve qui le rappellerait difficilement à l'ordre aux premiers rayons de soleil. Faisant signe à sa fille de ne pas faire de bruit, il la souleva jusqu'à l'extérieur de la chambre, refermant doucement la porte derrière lui, se dirigeant au bout du couloir pour aller la recoucher. « Papaaaa », ses petites paumes s'égaraient déjà sur son visage, son front à la chevelure toute emmêlée roulant contre sa joue. « tu piques », ricanait-elle, avant de rouspéter à nouveau et de faire savoir qu'elle préférait finir ses coloriages plutôt que de lire une histoire, plutôt que de rester dans son lit avec ses nouvelles peluches et celles qu'elle avait fait voyagé avec elle. Et voilà qu'elle se relevait, fière de raconter que certains de ses nounours avaient ronflé dans l'avion, avant de fuir, ses pieds minuscules dévalant les escaliers rapidement, Luke la rattrapant sans aucun mal et la soulevant au passage. « Emily, on ne court pas dans les escaliers. »

Détour par la cuisine, pour le verre de lait de mademoiselle que son père avait posé sur le comptoir, ses mains ensuite posées de part et d'autre de la jeune fille qui dégustait ce grand cru, son regard perdu dans celui de son père, sa petite main le forçant à regarder ailleurs comme si elle avait peur qu'il lui vole un peu de sa boisson. Des moustaches blanches autour des lèvres, Emily avait fini par se laisser attendrir, offrant une gorgée à son père, tenant le verre pour lui comme il avait l'habitude de le faire d'ordinaire. Elle avait déjà trop grandi depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Lui chatouillant le bout des pieds, il se risqua à faire semblant de la manger, ses canines cherchant déjà son cou fragile en grognant. Mauvaise idée ; le cri strident qui suivit avait manqué de faire trembler les murs, et ne tarderait pas à tirer Ava de son lit. Tant pis, autant faire comme s'ils étaient sages depuis le début en se dirigeant vers le salon, les crayons et les dessins d'Emily encore éparpillés sur la table basse. Lorsqu'Ava les rejoignit enfin, il s'était écoulé beaucoup trop de temps pour que la petite soit vraiment responsable du réveil de sa mère.

Faisant une place sur le canapé, les mains de Luke trouvèrent instinctivement le ventre de sa femme, ses lèvres gratifiant le futur enfant d'un baiser qu'il ne pouvait pas encore sentir, sa voix murmurant quelques bêtises pour faire ricaner Emily. « Et comment est-ce qu'on va l'appeler ce petit? » Il était évident que les propositions d'Emily seraient toutes envisagées - Crumble ou Pilipili étant des prénoms particulièrement à la mode. « Zigotto Fincher, ça c'est une bonne idée. » Et Emily de se mettre à pouffer de rire, chassant à jamais le silence des murs de cette demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
the lucky ones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucky Light
» GRACE & SWANN ▷ One day, you will be lucky. Maybe... Not sure.
» presentation de lucky luke
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]
» Quel personnage de Lucky Star êtes-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sign Of The Times :: Vejle :: Frozen Times :: Résidences-