AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Sophia - Spread my spirit like a flock of crows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sweet - older by the minute

avatar
◆ Minutes : 27
◆ Erre ici depuis : 21/09/2017

◆ Avatar : Billie Lourd

Sujet: Sophia - Spread my spirit like a flock of crows — Sam 23 Sep 2017 - 1:13

Sophia Ilse Bauer
 

âge ◆ 25 ans
nationalité ◆ Danoise
en ville depuis ◆ sa naissance
métier ◆ serveuse

situation matrimoniale ◆ célibataire
orientation sexuelle ◆ hétérosexuelle

groupe ◆ Sweet
avatar ◆ Billie Lourd
le temps ◆Peut-être est-ce parce qu'elle a appris le langage des silences de la ville, peut-être est-ce parce qu'ils le savent tous aux fond d'eux-même, les habitants, mais Sophia sait. Le temps n'est pas pareil ici, le temps ne le sera jamais, et il y a des gens différents. Elle aussi elle l'est, différente, mais humaine, mais mortelle. Elle aimerait non pas découvrir mais savoir, comprendre...Et en même temps, elle hésite, car son but est simple: s'offrir un luxe de temps en plus pour guérir d'une vieille blessure. Sauf que ce ne serait pas bien, non? Tricher...
Et ses yeux regardent le passé et le futur sans jamais s'accrocher au présent. Dans les silences, dans SES silences, le présent n'existe pas...

caractère ◆Elle est sauvage, le diable au corps sous ses allures de fille morte, disent les vieilles, elle a le sourire pervers, des hommes entrent le soir dans sa maison et même que parfois il y en a trois en même temps !
C'est faux, disent les hommes, elle est laide et inintéressante, elle l'a toujours été. Et puis elle est maladroite, cette idiote, c'est pas possible !

Il y a toujours des rumeurs dans une ville, Sophia sait qu'elle ne veut pas qu'on lui prenne la main, que comme un défi, les avances, elle les refuse. Il y a des mauvais souvenirs dans sa tête, des qui la rendent différente, qui la brisent encore aujourd'hui. On peut s'écorcher contre sa peau, les fêlures et les cassures, alors autant ne pas la toucher, non? Elle est une lame sans fourreau, elle attaque à pleines dents quand il le faut et pour elle, il le faut toujours. La vie est une guerre, une du genre perdue d'avance puisque les coups, la jeune femme se les adresse à elle-même.
Personne ne sait qu'elle passe son temps dans les livres, personne ne sait qu'elle cache au fond d'elle bien des univers aussi.
Parce que personne ne s'intéresse à elle, sauf pour créer de nouvelles rumeurs. Et puis il y a cette obstination malsaine pour tout, dès qu'elle a une idée en tête, du genre qui lui enlève tout instinct de survie.
Jusqu'à ce qu'elle se rappelle qu'elle doit leur survivre à eux tous, les habitants de cette ville.
Quelques uns ont été ses bourreaux après tout...


meet the player
pseudo et âge ◆ Nephtys, je suis âgée hiii

code du règlement ◆ OK by Noah
déjà un compte ? ◆ Nop
où avez-vous connu le forum ? ◆ j'accuse Noah.

un commentaire ? ◆ Bacon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweet - older by the minute

avatar
◆ Minutes : 27
◆ Erre ici depuis : 21/09/2017

◆ Avatar : Billie Lourd

Sujet: Re: Sophia - Spread my spirit like a flock of crows — Sam 23 Sep 2017 - 1:13



I will never die
Hickory, oak, pine and weed bury my heart underneath these trees

L'arbre dans le jardin était maléfique : si Sophia y posait la main, il l'avalerait, d'abord les doigts, puis la paume et enfin le bras entier. Après le bras, viendrait le corps, il mâchonnerait avec ses grandes dents d'écorce et de pierre, lui brisant les os, lui arrachant la chair. Et cela ferait mal, beaucoup trop.
Mais l'arbre n'avait pas toujours été ainsi, cela était la faute de Sophia, elle l'avait souillé, avili. Dans le creux où aucun écureuil ne faisait son nid, elle déposait les lettres. Cela avait tué l'arbre, le transformant en fantôme méchant et ricanant, lettres par lettres.
Les lettres de son père.  
La balançoire encore accrochée sonnait comme une menace de mort, un avertissement: n'approche pas. Et la nuit, Sophia s'endormait, le fantôme de son grincement dans les oreilles. Cela avait continué jusque dans sa vie d'adulte, le grincement la hantait toujours. Parfois, il se confondait avec d'autres choses...

”Mon père est un grincement."

La jeune femme préférait se concentrer sur d'autres choses: les céréales dans le bol, le lait, mâcher à grandes cuillères comme pour un matin éternel, goût de sucre et de chocolat. Et le lait, elle détestait en boire, mais il fallait bien que les céréales ramollissent un peu.
Juste un peu...
Sophia jetait toujours le lait dans l'évier par la suite, surveillant du regard que personne ne vienne l'attraper. Elle continuait, même à présent qu'elle vivait seule. Par la fenêtre de la cuisine, l'arbre surveillait, et dans son ventre, les lettres.

Papa sait que tu ne bois pas ton lait...


Et puis après? Il y avait tant de choses qu'ellle ne faisait pas comme il faut à commencer par vivre. De temps en temps, Sophia souriait au silence, celui de la maison. Elle n'oubliait rien bien sûr, pas les notes du piano, pas les cris, ni la douleur... Simplement, ses souvenirs n'existaient que dans le bruit.
Onze ans, chuchotait-elle parfois à sa main blessée, onze ans c'est assez tu ne crois pas? Non, évidemment que non, pourtant elle y croyait encore, elle espérait.

Cela avait commencé par une gamine sans père, une qui faisait tâche dans l'école du coin, d'abord des moqueries, des brimades, quelques coups... Des jeux d'enfants, pour les instituteurs, toujours des jeux d'enfants. Au collège, cela devint des jeux d'adolescents, on la bousculait un peu trop, on lui tirait les cheveux ou bien, quand elle commença à grandir, quand ils commencèrent tous à grandir, on les lui caressait mais pas comme il faut. La fille sans père, la fille facile quoi, comme sa mère...
On disait qu'elle se consolait au piano, c'était...pas vraiment vrai. Elle jouait, Sophia, bien sûr, elle jouait depuis son enfance, sauf que le piano n'était pas un ami. Il ne remplaçait pas les discussions et les échanges, il ne consolait pas quoi qu'en disent les adultes et les poètes. Les touches restaient froides sous ses doigts.
Ses doigts...
De grands doigts blancs, des doigts de fées. Elle les utilisait pour écrire à son père, là haut loin, très loin. Dans la Prison. Elle n'avait pas d'autres mots pour désigner l'endroit où on le retenait, savait que c'était vrai et en même temps bien plus compliqué. La Prison....
Il lui répondait, sauf que les mots étaient méchants sur le papier, aussi méchants que ceux de ses camarades, un peu, alors elle ne voulait pas garder les lettres dans sa chambre, préférait les cacher dans l'arbre.
Elle avait tué l'arbre par le poison de Papa.
Et, hélas pour elle, Sophia avait d'autres ennemis que Papa...

Un coin de la ville où personne n'allait, un chemin... Personne surtout, absolument personne. A part les autres, ceux qui la plaquaient au sol, les bras étendus. Sophia avait hurlé, Sophia avait craché, mauvaise méthode. Quand on vous traite de pécheresse, c'est pas bon d'agir comme une surtout quand la bible dit de vous punir. Un par un, on lui éclata les doigts avec une grosse pierre, la jeune fille s'évanouit avant la fin.
A l'hôpital, on déclara qu'elle était amnésique quant aux déroulement des événements, on déclara aussi qu'elle ne pourrait plus jouer de piano vraiment. Elle avait quatorze ans, aucun ami et quatorze ans...
Et son piano lui manquait.

Il y eut la rééducation des deux mains, les humiliations aussi, parce que même écrire devenait difficile. Encore des moqueries, des nouvelles... Comme un doigt d'honneur (ça aussi il lui faudrait de nombreuses années avant de pouvoir en refaire), la jeune femme voulu se réexercer au piano, elle n'y arrivait jamais plus de dix minutes, puis vint, puis...puis quoi?

Puis “je veux y croire.”

Elle avait vingt-cinq ans aujourd'hui, vivait seule, subsistait par des petits boulots de serveuse où on la considérait comme lente et maladroite avec ses doigts gourds. Papa était toujours en prison, sa mère lui avait légué la maison pour partir ailleurs et Sophia ne possédait pas même un animal.

La solitude et le silence, ses doigts brisés et le piano...

Un jour, elle jouerait à nouveau.
Pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweet - mortal admin

avatar
◆ Minutes : 136
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 33 ans
◆ Métier : étudiant en littérature, oui c'est lui le vieux des bancs de la fac

◆ Dispo RP : Disponible, 2/4 : Sophia, Emrik

◆ Avatar : Chris Hemsworth
◆ DC : Ava, la super maman ; Grace, la super star & Len', le super comptable
◆ Crédits : moose

Sujet: Re: Sophia - Spread my spirit like a flock of crows — Sam 23 Sep 2017 - 11:24

bigcoeur bigcoeur bigcoeur
Officiellement bienvenue sur le forum et dans la famille Diesbach whistle
Comme quoi il sert cet arbre généalogique xD

_________________
take the time to waste a moment, facing where the lines are broken, name your price to all this living...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t6-noah-my-luck-my-love-my-god-they-came-from-pain http://signofthetimes.forumactif.com/t60-what-you-gonna-do-now
creature - frozen admin

avatar
◆ Minutes : 36
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 21 bougies, dont certaines qu'il n'a jamais failli souffler.
◆ Métier : Étudiant dans une école de danse

◆ Dispo RP : Libre comme l'air et c'est ça qui est bon

◆ Avatar : Troye Sivan
◆ DC : Luke, le militaire, et d'autres qui arrivent
◆ Crédits : jenesaisplus

Sujet: Re: Sophia - Spread my spirit like a flock of crows — Dim 24 Sep 2017 - 1:24

Bienvenue par ici madame bigcoeur bigcoeur
N'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit luv

En tout cas bon courage pour la rédaction de ta fiche, hâte de lire ça excited
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t7-emrik-all-i-needed-was-another-day#9 http://signofthetimes.forumactif.com/t7-emrik-all-i-needed-was-another-day#9
sweet - older by the minute

avatar
◆ Minutes : 27
◆ Erre ici depuis : 21/09/2017

◆ Avatar : Billie Lourd

Sujet: Re: Sophia - Spread my spirit like a flock of crows — Mer 27 Sep 2017 - 22:41

Merci les garçons, désolé du temps mis pour la fiche feels

_________________

Letila zozulya
Liar liar on the wall give the world to me, a wasteland or a monarchy...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sweet - mortal admin

avatar
◆ Minutes : 136
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 33 ans
◆ Métier : étudiant en littérature, oui c'est lui le vieux des bancs de la fac

◆ Dispo RP : Disponible, 2/4 : Sophia, Emrik

◆ Avatar : Chris Hemsworth
◆ DC : Ava, la super maman ; Grace, la super star & Len', le super comptable
◆ Crédits : moose

Sujet: Re: Sophia - Spread my spirit like a flock of crows — Jeu 28 Sep 2017 - 0:27


congratulations !
félicitations, tu es officiellement validée

Et moi je te dis officiellement bienvenue dans cette famille de fous, je savais bien que cet arbre généalogique allait servir  bul Je te dis bon courage avec Noah par contre  spy

bienvenue et bravo à toi ◆ te voilà validée !

Tu fais maintenant partie de la vénérable troupe des Vejliens et tu as gagné le droit de venir errer avec nous pour l'éternité !

Mais n'oublie pas non plus de t'occuper de certains détails pour que ta vie ici te soit plus agréable...

Tu peux d'abord poser tes valises en te trouvant un logement dans le quartier de ton choix. Il te faudra ensuite tisser des liens avec les autres personnages, et tu pourras faire une demande de rp dans la foulée !

N'oublie pas que nous demandons un minimum d'un RP par mois sur le forum et qu'il faudra donc poster dans le recensement tous les mois (à partir du mois suivant si tu as été validé(e) après le 20 du mois en cours).

Enfin, n'hésite pas à venir voter pour le forum ou flooder avec nous car c'est maintenant possible! Longue vie à toi sur SOTT, en espèrant que tu passeras d'agréables moments par ici. Après tout, les rues de Vejle sont réputées pour être calmes, pas vrai ?...

_________________
take the time to waste a moment, facing where the lines are broken, name your price to all this living...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t6-noah-my-luck-my-love-my-god-they-came-from-pain http://signofthetimes.forumactif.com/t60-what-you-gonna-do-now


Contenu sponsorisé

Sujet: Re: Sophia - Spread my spirit like a flock of crows —

Revenir en haut Aller en bas
 
Sophia - Spread my spirit like a flock of crows
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zelda Spirit Tracks
» The legend of Zelda : Spirit tracks
» livraison de la semaine...et flock!
» Sophia Evans
» Sophia E. de Roumanie - Colombe le jour et Vipère la nuit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sign Of The Times :: Countdown :: Registre :: Habitants de Vejle-