AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Grace — In the land of gods and monsters, I was an angel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
creature - frozen in time

avatar
◆ Minutes : 51
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 23 ans selon sa plastique et ses jeans troués mais définitivement 41 ans
◆ Métier : Secrétaire, en charge de l'accueil et du café à l'institut de recherche de la ville

◆ Dispo RP : Disponible , 1/3 : Gabriel, Isak

◆ Avatar : Camila Mendes
◆ DC : Noah, le sugar daddy; Ava, la wonder mom & Len', le comptable sexy
◆ Crédits : merewen

Sujet: Grace — In the land of gods and monsters, I was an angel. — Jeu 17 Aoû 2017 - 3:57

Grace Lily Kristensen


âge ◆ elle a l'apparence d'une jeune femme de 23 ans mais Grace a en réalité 41 ans.
nationalité ◆  née à Barcelone, son père est néanmoins danois, elle se considère comme tel et ce malgré ce que disent ses papiers d'identités.
en ville depuis ◆ depuis Octobre 1999 et elle ne compte pas repartir sans avoir obtenu le secret de la ville.
métier ◆ Ancienne popstar déchue, Grace a brillé dans son pays d'origine dans les années 90 sous le nom de Lola X. Adulée par les pré-adolescents et les parents avec un peu trop de temps libre, elle a surfé sur la tendance et s'est produit dans de nombreux centres commerciaux et des plateaux télévisés de mauvais gouts. Tout ceci est derrière elle à présent, Grace est désormais secrétaire à l'institut de recherche de la ville et ce depuis deux ans et demi.

situation matrimoniale ◆ Célibataire, elle vous dira qu'elle prend soin du seul amour de sa vie, son père.
orientation sexuelle ◆ Bisexuelle.

groupe ◆ Creature
avatar ◆ Camila Mendes
le temps ◆ Un phénomène étrange vous dira Grace sans aucune hésitation. Tellement étrange qu'elle n’a rien remarqué les premières années, elle n’a pas fait attention, abandonnant son miroir pour se précipiter au chevet de son père et pour réconforter ce dernier… Ayant renoncé à son ancienne vie, celle où elle était tout le temps poursuivie par les flashs, toujours obligée de signer des photos de sa propre personne, il lui a fallu un certain temps, justement pour se rendre compte de l’emprise de la ville sur sa plastique. Le déclic, elle l’a a ses 27 ans quand elle finit par tomber sur une invitation Facebook des quelques amies de son ancienne vie qui ont su la retrouver. Des connaissances avec quelques centimètres en plus, des expressions plus marquées alors qu’elle… elle a demeuré inchangée depuis qu’elle a posé sa valise à Vejle, un modèle de perfection. Au début, Grace n’y a pas cru, se disant simplement que sa crème de jour fonctionnait très bien mais c’est bien à l’aube de ses 30 ans que la brune a dû ouvrir les yeux et réaliser que le temps justement n’a plus aucune emprise sur elle. Les années sont passées par là, ont brisé son coeur mais lui ont bien donné la volonté de comprendre pourquoi et comment. Si elle, alors pourquoi pas son père ? Pourquoi pas repousser la maladie pour toujours et lui donner une longue vie heureuse auprès de sa fille ? Un souhait naïf ? Sûrement, mais Grace ne baissera pas les bras avant d’avoir obtenu une réponse et une qui tienne la route. C’est bien pour cette raison qu’elle travaille dans le laboratoire de la ville, le sourire qu’elle adresse à ses collègues est à peine hypocrite… Elle sait qu’elle aide à redorer l’image de l’institut par sa simple présence et le fait qu’elle ne vieillisse pas, après tout, il ne faut pas écouter les rumeurs de la ville, non, personne ne se fait disséquer entre ces murs-là… n’est-ce pas ?
 
caractère ◆ Grace est une personne déterminée et accro à l’ordre et à la logique. La brune est de ceux qui font des listes pour absolument tout, c’est un bon moyen pour elle d’avoir le contrôle sur tous les aspects de sa vie et de se rassurer. Oui, le contrôle, c’est une notion qu’elle adore par dessus tout, lui dire que les imprévus font parti du quotidien n’est vraiment pas conseillé, la brune est une control freak… même si cela n’a pas toujours été le cas. Plus jeune, elle rêvait de monter son propre groupe et de parcourir le monde en jouant ses propres compositions, elle s’y est appliquée à mis la musique en avant, tout ça pour voir sa chère mère s’emparer de son rêve et le piétiner avec ses intentions et son propre égoïsme. Tout ça est derrière elle, il est d’ailleurs très rare de l’entendre chanter à présent, seul son père en a le privilège exclusif et c’est bien à cause de ses années où sa voix n’a pas été entendue qu’elle met un point d’honneur à toujours donner son avis. La brune se mêle souvent de ce qui ne la regarde pas mais avec les meilleurs intentions du monde, prête à prendre le blâme et le contre-coup pour protéger ceux qui comptent pour elle. La jeune femme a les épaules assez larges pour tout supporter, ou du moins, elle fait très bien semblant, prête à se mettre en danger pour la veuve et l’orphelin. Grace se voit comme quelqu'un de responsable donc, toujours à l’écoute des autres et une accro de musique et de cinéma, incapable de vraiment s’éloigner de ses deux passions. Elle n’est pas sans défaut cependant, on lui a déjà dit qu’elle en faisait trop et que sa pseudo-gentillesse était surfaite mais la brune n’en démord pas. Elle veut être une femme accomplie, parfaite et elle est prête à tout pour conserver cette image. Ne pas vieillir lui pèse depuis de nombreuses années car la jeune femme est souvent tiraillée par l’image que lui renvoie son miroir. C’est bien pour cela qu’elle s’autorise une semaine par mois pour agir comme une petite pimbêche de 23 ans comme elle aime si bien le dire: shopping illimité, sorties dans la seule boite branchée de la ville, casser du sucre sur le dos des gens… absolument tout est permis, ce qui lui permet de bien garder un équilibre.


meet the player
pseudo et âge ◆ toujours un moose déguisé cette fois-ci.

code du règlement ◆  gnark
déjà un compte ? ◆  leche  leche  leche
où avez-vous connu le forum ? ◆ *pose ses valises*

un commentaire ? ◆ Je cherche des gens pour avoir des feels avec moi quand Riverdale va reprendre en Octobre zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t8-grace-in-the-land-of-gods-and-monsters-i-was-an-angel http://signofthetimes.forumactif.com/t60-what-you-gonna-do-now
creature - frozen in time

avatar
◆ Minutes : 51
◆ Erre ici depuis : 14/08/2017

◆ Âge : 23 ans selon sa plastique et ses jeans troués mais définitivement 41 ans
◆ Métier : Secrétaire, en charge de l'accueil et du café à l'institut de recherche de la ville

◆ Dispo RP : Disponible , 1/3 : Gabriel, Isak

◆ Avatar : Camila Mendes
◆ DC : Noah, le sugar daddy; Ava, la wonder mom & Len', le comptable sexy
◆ Crédits : merewen

Sujet: Re: Grace — In the land of gods and monsters, I was an angel. — Lun 11 Sep 2017 - 20:11


Dear Diary,
this is not a confession, this is a love song

chapitre 1 "Vous ne m'avez pas entendu Miss Mor..."

"Non c'est vous qui n'avez pas entendu, je me fiche bien de votre titre et du fait qu'on vous paye une fortune, je veux que ma fille soit en mesure de remonter sur scène le plus tôt possible. Demain. Elle a des obligations, des fans qui l'attendent..."

"Je vous aie donné mon avis, elle a besoin de repos, si elle continue de pousser sur ses cordes vocales les conséquences pourraient être désastreuses, peut-être que vous devriez penser à ça avant de congédier les gens qui essayent de vous aider."


La conversation, visiblement animée, avait lieu dans une autre pièce et pourtant, Grace avait l'impression que sa mère et le médecin se disputaient juste là, juste sous ses yeux. Elle pouvait voir sans aucun problème l'air dédaigneux de sa génitrice, qui n'était jamais prête à entendre la vérité ou à comprendre que les contre-temps pouvaient arriver. C'était quelque chose qu'elle n'acceptait pas, tout simplement pas, il y avait toujours un plan, toujours quelque chose de prévu. Grace poussa un profond soupir, son regard s'éloignant de la porte de sa loge fermée et elle pivota sur sa chaise, confrontée au gigantesque miroir et aux néons puissants qui lui renvoyaient une image parfait d'elle-même. Après la performance de ce soir, le mascara se mêlait à la sueur et coulait peu à peu de sa peau, comme un masque qui finissait enfin à s'effriter. L'adolescente poussa un profond soupir et elle fit de son mieux pour se tenir droite et elle commença d'abord par enlever ses faux cils avant de s'emparer d'une lingette démaquillante, ses mouvements lents et calculés.

Elle ne pouvait pas se plaindre, des milliers de jeunes filles rêvaient d'être à sa place, de passer à la télévision, de porter tous ces vêtements griffés, d'avoir leur propre majordome et d'avoir sa voix. Sa voix justement... Une fois la couche de fond de teint enlevée, elle finit par retirer l'élégant collier en diamants qui trônait juste là. Un cadeau d'un de leurs généreux sponsors. Car tout ce que Grace portait avait un but, tout ce qu'elle chantait aussi, elle n'était rien d'autre qu'une marionnette, une poupée très bien articulée, tout ça pour quoi ? Les larmes arrivaient toujours à ce moment-là et ce soir elles furent encore plus salées que d'ordinaire, la jeune brune fatiguée comme toujours mais surtout, fatiguée de pleurer, fatiguée de s'excuser et de toujours dire oui. Grace n'avait pas voulu ça, la musique oui, mais pas tout ça, pas les mensonges, pas les nuits loin de tout, les répétitions et le manque de tout. Elle n'était plus une petite fille, elle était le gagne pain de sa mère, ni plus ni moins qu'un accessoire.

"Un idiot, nous irons voir un autre docteur demain et... Grace tout va bien ?

Sa mère était rentrée dans sa loge sans s'annoncer, la brune en avait l'habitude et elle se contenta d'hocher la tête avant de s'emparer d'une autre lingette, faisant disparaitre ses larmes.

"Parfait. La dernière chose que je veux c'est que tu aies des yeux rouges pour demain ou pour un autre jour, finis de te démaquiller et nous ferons une sortie discrète, il faut que tu te reposes, demain est une grosse journée."

Le sourire que Grace avait sur le visage à présent était complètement faux, hypocrite, cassé, rien d'autre que la conséquence de trop de soirées comme celles-ci. Elle connaissait la danse, aussi bien que les chorégraphies élaborées qu'elle effectuait devant un jeune public. Sa mère s'approchait, passait une main dans ses boucles brunes si bien travaillées et lui assurait qu'elle faisait tout ça pour son bien, pour son futur et pour réaliser son rêve comme Grace le lui avait demandée.

Si seulement.

chapitre 2"Donc il va aller mieux ?"

"C'est difficile à dire Miss Kristensen... vous devez comprendre que l'état de santé de votre père sera toujours en équilibre précaire. Il aura des bons jours mais..."

"Il y en aura également des mauvais, je vois... merci pour votre temps docteur."

Le ton de Grace était sans aucun appel et quand elle se leva, le bruit de ses talons sur le parquet indiquait qu'elle repartait déjà. Une main serrée plus tard et Grace ferma la porte derrière elle, inspirant profondément. Tout lui parvint, son propre coeur qui battait fort dans sa poitrine, la lanière en cuir de son sac Longchamp qui lui râpait la peau de l'épaule gauche, les clameurs des infirmières et l'odeur de désinfectant. Mais elle ne laissa rien de tout cela l'atteindre et se dirigea à enjambées mesurées vers l'ascenseur, son regard se voulant aussi déterminé que ses foulées. Elle commençait à connaitre cet hôpital par coeur, si au début les indications en danois lui avaient paru floues et compliquées, elle s'était appliquée à apprendre la langue et savait où se rendre. Bien sûr, son accent était des plus affreux mais pour quelqu'un qui était là depuis un an, elle avait fait des progrès considérables. Assez pour discuter de l'état de santé de son père, assez pour pouvoir avoir une conversation avec ce dernier et assez pour ... pour l'aider.

Un souhait naïf, un souhait d'une petite fille et certainement pas celui d'une jeune femme de 24 ans, mais naïve et innocente, Grace l'était dès que son père était concerné. Et cette après-midi là ne serait guère différente. Elle poussa lentement la porte de sa chambre, ne souhaitant pas le déranger si ce dernier dormait, mais non, Daniel Kristensen lui offrit un sourire qui valait tous les trésors, expression qu'elle lui renvoya, avant de refermer la porte derrière elle. "J'ai une petite surprise pour toi." annonça fièrement Grace. Comme ça, aussi simplement que cela, la conservation d'il y a quelques minutes était rangée dans un coin de sa tête, oubliée, pour se concentrer sur le plus important, lui. Daniel se releva aussitôt dans son lit, comme si tout allait bien, comme s'il n'avait pas un tube en plastique dans le nez, comme si le blond de ses cheveux ne s'effaçait pas au fur et à mesure des jours et comme s'il l'avait attendue toute la journée. "Qu'est-ce que c'est... la dernière fois que tu m'as parlé d'une surprise, j'ai eu le droit à une photo de toi au plus haut de ta gloire... j'aurais voulu te voir sur scène tu sais mais..." "Mais oui je sais. C'était compliqué." Grace balaya les regrets d'un simple revers de la main, elle ne lui en voulait pas, elle était incapable de lui en vouloir, elle avait débarqué au Danemark en colère, après avoir reçu sa lette, lui, l'homme qui avait été absent pendant des années. Mais Grace avait un coeur, un coeur qui avait été rongé par la culpabilité quand elle avait fini par le voir dans ce lit d'hôpital et qu'il lui avait expliqué ce que sa mère avait fini par lui cacher, trop facilement.

"Tu m'en as parlé la dernière fois alors..." Grace finit par s'installer sur la chaise la plus proche du lit et elle tira de son sac un paquet de gâteaux. Son père tapa des mains et elle sut alors qu'elle avait bien fait. "Voyons si j'aime ça, j'ai encore beaucoup de mal avec certains plats ici mais... Papa ?" Juste comme ça, juste comme ça, pendant une seconde Daniel lui souriait, plein de vie et la seconde d'après, son regard se perdait dans le vide, ses yeux se faisaient vitreux et il paraissait ... ailleurs. "Papa ?"Aucune réponse, Grace passa sa main devant le visage de ce dernier mais il ne semblait pas la voir, comme si elle était invisible. "Daniel ?"Là elle eut une réponse, il tourna la tête vers elle, puis étudia son environnement, son regard se posant sur les machines et autres bips incessants. "Je... je... qui êtes-vous ? Pourquoi je suis là ? Qui êtes-vous ?" Bien malgré elle, Grace recula, une lame roulant sur sa joue, encore une.

Comme ça, juste comme ça, elle était de nouveau une gamine terrifiée.

chapitre 3 "Bonjour... comment puis-je vous aider aujourd'hui ? ... Oui, vous êtes bien en ligne avec l'institut et..."

Grace fut interrompue par un flot de paroles confus et surtout un timbre de voix beaucoup trop élevé, si bien qu'elle fut obligé de d'éloigner le téléphone de son oreille, un air légèrement agacé sur le visage. Cela arrivait de plus en plus souvent ces temps-ci, des petits curieux qui trouvaient le numéro de l'institut de la ville et qui prenaient sur eux pour pouvoir lui donner le fond de lu pensée ou pour essayer de savoir ce qui se passait vraiment en ces hauts-lieux. Comme à chaque fois, Grace prit une profonde inspiration et quand elle colla de nouveau le combiné contre son oreille, ce fut pour utiliser sa voix la plus impérieuse et pour mettre fin à ce qui allait surement être un coup de fil désagréable. "Je vous remercie d'avoir contacté l'institut mais comme vous le savez déjà, toutes les informations nécessaires sont disponibles sur notre site internet et tout rendez vous doit être pris directement auprès de notre attaché de presse, il sera plus en mesure de répondre à toutes vos questions. Bonne journée."

Grace raccrocha rapidement, ignorant les insultes sur ses collègues et les autres surnoms doux pour sa personne et elle inspira profondément, se concentrant de nouveau sur l'ordinateur en face d'elle. Non, trier des emails et servir le café ... ce n'était pas comme ça qu'elle avait envisagé sa vie en mettant les pieds à Vejle, à dire vrai, elle ne s'était vue rester que quelques semaines et désormais, elle se construisait une vie ici. Pas que ça. La ville lui avait pris des années, avait brisé son père en deux, il était normal que Grace obtienne quelque chose en retour. C'était bien pour ça qu'elle était là, en plein milieu du sac de noeuds comme le disait si bien Daniel, tant pis si elle devait devait défaire les noeuds elle-même. Il devait bien y avoir une explication logique et rationnelle, la quarantenaire qu'elle était réellement en était persuadée.


_________________
Oh my... the more I try the closer I get to wasting time. No one ever wants to give you some, but everybody loves a number one
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://signofthetimes.forumactif.com/t8-grace-in-the-land-of-gods-and-monsters-i-was-an-angel http://signofthetimes.forumactif.com/t60-what-you-gonna-do-now
 
Grace — In the land of gods and monsters, I was an angel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» In the land of Gods and Monsters she was an Angel (Anash)
» in the land of gods and monsters (jaden)
» (M / Libre) Tyler Hoechlin (négociable) ⊰ in the land of gods and monsters
» Misty » Gods and Monsters
» [Myconos] Gods versus Monsters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sign Of The Times :: Countdown :: Registre :: Habitants de Vejle-